Les bonnes habitudes à adopter sans recourir au plombier

Certains types de travaux de réparation ne nécessitent pas l’assistance d’un plombier. Apprenez, au travers quelques recommandations simples,comment repérer un problème de fuite d’eau via vos canalisations. Les informations utiles concernant l’installation et remplacement de vos équipements plomberie sont aussi disponibles sur ce blog.

Le compteur est un excellent moyen de repérer une fuite de tuyau

Lorsque votre facture d’eau grimpe inhabituellement par rapport à ce que vous devrez normalement consommer vérifiez votre compteur car il s’agit assurément d’une fuite.

La seule façon de localiser une fuite consiste à couper votre alimentation principale en eau à partir du compteur et à attendre au moins douze à vingt-quatre heures.

Commencez par noter ce qu’affiche le compteur au moment de la coupure, et ensuite au dès sa réouverture. L’écart d’entre les deux chiffres vous révèlera intelligiblement la perte d’eau :

  • Commencez par freiner l’alimentation en eau depuis votre robinet principal niché en aval de votre compteur. Attendez 12 à vingt-quatre heuresavant de le remettre en route.
  • Muni de votre stylo et de votre bloc papier, notez ce qui est indiqué sur le compteur. L’indication en m3, c’est votre consommation en eau. Impossible de louper les autres unités : hectolitres, dal et l à droite de la virgule. A bout de 12 à vingt quatre h, notez de nouveau ce qu’il affiche et calculez l’écart pour connaître votre taux exact de fuite.
  • Lisez sur votre compteur et notez ce qu’il affiche après l’avoir remis en route au bout de douze à vingt-quatre h. Faites sortir de l’eau à votre robinet et ne perdez pas votre compteur de vue . Si votre compteur continue à tourner, c’est qu’il y a une fuite quelque part. Quand la fuite d’eau est détectée, il vous faudra couper de nouveau le compteur et noter l’indication finale. A l’aide de votre calculatrice trouvez l’écart entre les deux résultats et vous connaîtrez combien d’eau avez-vous exactement perdu. Pour connaître le débit réel de fuite, divisez le chiffre obtenu par 12 ou par vingt-quatre selon la durée de coupure.
  • Une fois cela fait, inspectez toutes vos installations et robinets…

Une fuite au niveau de la tuyauterie : les bonnes pratiques à adopter

Quand il s’agit d’une fuite, cela ne peut être nécessairement autre qu’un problème de défectuosité d’un raccord ou d’un tuyau.

  • Quel produit de comblage choisir pour son tuyau fuyant en Cu ?

Il n’y a pas trente-six mille façons de colmater une fuite sur un tuyau Cu, soit vous utilisez un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou bien vous vous servez d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Un raccord défectueux à l’origine d’une fuite ? La bonne mesure à prendre

Quand le problème de fuite réside au niveau d’un raccord, seul le remplacement de joint permet d’y remédier efficacement.

  • Une fuite due à un tuyau en cuivre défectueux : Pallier le problème en bouchant la fuite avec du mastic

On ne colmate pas une fuite de tuyau en cuivre sans poncer la conduite. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant à l’aide d’un chiffon bien propre puis, astiquez délicatement le tuyau sur une surface à peu près plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour parfaire son polissage, il faudra utiliser une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile émeri fine Fractionnez le mastic par tronçons en barre et modelez le produit jusqu’ à ce que vous obteniez une boule de teinte homogène et visqueuse. Une fois cela effectué, appliquez directement le mastic sur la conduite. Le ballon de teinte uniforme et moelleux doit être ajusté manuellement sur la zone fuyante décapée. Le produit bi-composant doit colmater la conduite sans problèmes. En contact avec l’air environnant et avec la température ambiante, le produit tendra à sécher et à se durcir rapidement. Il vous faudra toutefois patienter le temps qu’il faudra pour un calfeutrage réussi de votre tuyau fuyant en cuivre.

  • Résoudre un problème de fuite sur tuyau en Cu en se servant d’un ruban adhésif spécial :

La première chose à faire consiste à rendre la conduite bien polie et propre. Une fois cela terminé, séchez le tuyau. Utilisez du papier abrasif, de la toile émeri fine ou de la brosse métallique pour parfaire le polissage. Le chiffon permet un nettoyage efficace. Séchez-le à l’aide d’un sèche-cheveux. La bande une fois prête pourra être appliquée directement sur la conduite.

résoudre les problèmes de fuite

Comment boucher une fuite au niveau d’un raccord :

Une fuite a été décelée au niveau de la bague PVC. Que faire ? Trois possibilités s’offrent :

  • Remplacez-la si elle est défectueuse.
  • Resserrez-la si elle demeure encore en bon état de marche.
  • Replacez ou remplacez le joint si le problème ne réside pas au niveau de la bague elle-même.

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour son tuyau en cuivre

La recherche d’une fuite n’est pas chose aisée. Différents facteurs peuvent être à son origine : défectuosité d’un tuyau due à un choc important, gel de tuyaux, imperfection due à un défaut de fabrication, soudage de mauvaise qualité, effet coup de bélier, micro-vibration… Quoi qu’il en soit, il existe plusieurs approches à adopter pour y remédier. Un problème de fuite du à un suintement peut être résolu par simple usage de mastic ou de ruban antifuite. Un important jet de fuite ne peut être pallié en revanche que par le montage d’un nouveau raccord.

  • Mastic antifuite :

Comprenant 2 composants dissociés : adhésif et durcisseur,le mastic antifuite est proposé sous forme de barres ou de tablettes minidoses. Le produit permet un colmatage efficace d’un tuyau en cuivre une fois parfaitement malaxé avec les doigts. Le mélange homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit et comble la zone fuyante.

  • Ruban autoamalgamant antifuite :

On le confond souvent avec un ruban adhésif noir électricien or, les deux diffèrent l’un à l’autre de par leur nature et conception. Le ruban antifuite est autoamalgamant par nature. Dès qu’on l’applique sur la partie à colmater, le ruban adhésif autoamalgamant antifuite se fond avec le tuyau.

Dépannage problème de fuite sur tuyau PVC : comment procéder ?

  1. Fermez votre système principal d’alimentation en eau

Coupez le compteur en premier, faites en sortes qu’aucune eau ne réussisse à couler en amont de la partie endommagée.

  1. tracez les zones de la partie défectueuse du tuyau en PVC avant de la découper

Avec votre stylo-feutre, commencez par pointer, de part et d’autre, les zones à sectionner de la partie défectueuse du tuyau en PVC.

  1. Les segments résiduels doivent être parfaitement ébavurés

L’utilisation d’un couteau simple, d’un cutteur ou d’un papier abrasif est ici recommandée en alternative à celle d’un simple ébavureur classique jugé moins efficace.

  1. Dégraissez les zones de contact :

Prenez une feuille essuie-tout propre et trempez-la dans de l’alcool pour dégraisser les manchons ; de même pour toutes les extrémités de la conduite sur une échelle de 3 à cinq centimètres.

  1. Le déglaçage des champs de contact est essentiel ; ça se déroule maintenant !

Il est utile d’opérer le dégivrage des zones de contacts pour en garantir l’adhérence à votre colle antifuite.

  1. regroupez tous les tronçons de tuyau à remplacer pour les dimensionner

Il vous faudra jauger la partie défectueuse avant de l’enlever de votre tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire un cm.

  1. Le nouveau fragment de tuyau doit-être sectionné :

Le nouveau tube une fois prêt, insérez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Prenez ensuite votre feutre et commencez par repérer la longueur des zones de coupe. Muni d’un scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet sectionnez le tube puis ébavurez ses extrémités. Vous pouvez utiliser un papier abrasif ou un simple couteau à la place.

  1. joignez- les :

Préparez la tuyauterie à recevoir le fragment de tuyau neuf en ouvrant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Dénouez les colliers fixant la partie la plus courte pour l’éloigner du mur ou pour la poser totalement par terre.

  1. Pensez ensuite à encoller les surfaces de contact :

Pour ce faire, vous avez 2 possibilités :

  • Coller sur les zones déglacées en appliquant directement la colle aux manchons.
  • Encoller le nouveau tronçon au système par le bout du tuyau et des sections de la conduite d’origine.
  1. Les manchons doivent être raccordés au tube :

Vous avez réussi à insérer les manchons aux extrémités du nouveau tube ? Il vous faudra maintenant prendre le tube. Enfilez-le de part et d’autre des deux côtés

Remplacer une chasse d’eau et son mécanisme par vous-même sans l’aide d’un plombier.

Stoppez le clapet d’arrivée se trouvant à l’un des deux côtés du réservoir puis, videz la chasse d’eau en la tirant, avant de la remplacer.

  1. Pour démonter votre la chasse d’eau, il vous faudra d’abord retirer le couvercle :

Le seul moyen de désinstaller une chasse d’eau tirette, c’est de la dévisser. Quant au démontage d’une chasse d’eau pressoir, il vous faudra défaire le fil assurant sa liaison.

  1. La vieille chasse d’eau peut maintenant dire au revoir à son poste car vous allez vous en débarrasser une bonne fois pour toutes

Muni d’une clef plate ou clef à molette, commencez par dévissez l’écrou liant le robinet d’arrivé au système de remplissage. Dévissez l’écrou en plastique qui en assure la fixation pour pouvoir retirer le robinet flotteur du réservoir. Le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau doit être aussi ôté du réservoir. Faites-le en effectuant une rotation de quatre-vingt-dix degrés à l’inverse du sens d’une montre.

  1. Pour préparer votre toilette à recevoir votre nouvelle chasse d’eau, pensez à écarter le joint du réservoir des toilettes :

Les écrous qui assurent la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir démonté soulevez le réservoir et placez-le. Votre soin d’étanchéité usagé doit être enlevé à son tour. Utilisez une clef spéciale pour ce faire.

  1. Pour un montage réussi d’une nouvelle chasse d’eau, vous devez absolument repositionner le réservoir sur la cuvette :

La purification de la céramique passe avant la réinstallation du réservoir. Vous devez visser son fond et aussi l’écrou du système de la chasse d’eau neuve en vous servant d’une clé spéciale pour ce faire. Montez le nouveau joint mousse à son tour ; introduisez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir, puis cette même vis en dernier. Serrez-en minutieusement les écrous.

  1. On ne peut pas poser une nouvelle chasse d’eau sans restaurer robinet et flotteur :

Coulissez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur puis, introduisez le pas de vis dans son trou. Stabilisez l’écrou de fixation du flotteur avant l’installation d’un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clé adaptée, serrez l’écrou et maintenez le robinet en même temps.

  1. L’installation de la nouvelle chasse d’eau ; c’est maintenant

Ajustez la hauteur du nouveau mécanisme de chasse à la taille du réservoir. Installez ensuite le mécanisme sur sa base tout au fond du réservoir. Fixez en tournant à quatre-vingt-dix degrés dans le sens d’une montre.

Comment opérer le nettoyage d’un chauffe-eau sans encombre ?

  1. Avant de nettoyer le chauffe-eau, déconnectez-le totalement en le mettant hors tension

Éteignez le disjoncteur général et retirez le fusible correspondant à votre chauffe-eau.

  1. Passez tout de suite à la purge de votre chauffe-eau électrique

Un chauffe-eau à résistance stéatite ne nécessite pas de vidange par opposé à un chauffe-eau électrique thermoplongée.

  1. Le chauffe-eau a été vidangé ? Pensez maintenant à détacher sa résistance

Après avoir vidangé le chauffe-eau électrique, désinstallez la résistance ! Dévissez ensuite le capot de protection pour l’enlever complètement.

  1. Le nettoyage de résistance : l’avant-dernière étape du détartrage d’un chauffe-eau

Astiquer la résistance d’un chauffe-eau, c’est facile. Effectuez le lavage avec détartrant commercial à commencer par la tremper dans la solution pendant environ quelques heures. Une fois cela effectué, nettoyez-la avec une brosse métallique puis, rincez à l’eau chaude.

  1. Restituez la platine et remettez le chauffe-eau en marche

La réinstallation de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant réintroduction de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du dispositif de chauffage.